logo

Il y a 36 ans, Marvin Gaye nous quittait la veille de son 45ᵉ anniversaire, tué par son propre père

Publié le 31/03/2020 par Hugues Ranjard
Janis>Ah Bon?!> Il y a 36 ans, Marvin Gaye nous quittait la veille de son 45ᵉ anniversaire, tué par son propre père>

Il y a 36 ans, Marvin Gaye nous quittait la veille de son 45ᵉ anniversaire, tué par son propre père.

 

Le 1er avril 1984, journée funeste, le monde de la musique perd une icône. Marvin Gaye est tué par son propre père à la suite d’une dispute dans la maison familiale à Los Angeles. 


 

 

Des Daddy issues depuis le début 

 

Les relations entre Marvin Gaye et son père ont toujours été mauvaises. Le petit Marvin, seulement âgé de sept ans se faisait déjà battre par son père à la ceinture. Marvin Gay Senior, alors pasteur d’une secte un peu border nommé “La maison de Dieu” était alcoolique, violent et extrême. À l’époque, il n'appréciait pas du tout que les chants de son fils gagne plus d’audience que ses récitations religieuses. 

Marvin Gaye s’est plusieurs fois fait jeter du domicile familiale durant son adolescence. Il était également connu dans leur quartier de Washington que Marvin Gaye Senior se travestissait, faisant de son fils une cible de harcèlement. Pour ne plus être relié à son père ni à cette idée d’homosexualité (des allusions disaient que Marvin Gaye était homosexuelle), Marvin décide de rajouter un “e” à son nom de famille.

Marvin Gay Senior n’a jamais approuvé la carrière musicale de son fils, il aurait préféré que ce dernier fasse du gospel, étonnant !... Marvin Gaye finira par devenir “Le prince de la Soul” que nous connaissons.

                                           


 

 

1983, Marvin Gaye retourne chez Papa Maman… 

 

Le succès, c’est bien mais ça a ses limites. Tellement d’exemples nous le démontre. Marvin Gaye en fait malheureusement parti. En pleine dépression, camé comme pas possible à la coke et parano, Marvin Gaye se réfugie chez ses parents à Los Angeles en 1983. Il rentre en partie pour s’occuper de sa mère qui se remet d’une intervention chirurgicale mais aussi se reposer d’une longue tournée européenne.

Il occupe alors la maison qu’il avait lui-même offert à ses parents 10 ans plus tôt. Les relations entre père et fils sont toujours dégueulasses. Marvin Gay Senior était jaloux, son fils éttait la principale source de revenu qui faisait vivre la famille. Durant ce temps chez ses parents, Marvin Gaye passe son temps en robe de chambre, il sniffe de la coke et fait des prières avec sa mère. 





Un retour à la maison fatal, prémédité ? 

 

On en arrive donc à ce cruel 1er avril 1984. Alors que Marvin et sa mère discute tranquillement dans sa chambre, ils entendent Marvin Gay Senior crier dans la chambre voisine à la recherche d’un futile document d’assurance. 

Les deux hommes commencent à crier à travers le mur qui les sépare. Le père s’est à ce moment là déjà envoyé plusieurs verres de vodka et son fils plusieurs rails de coke. Marvin Gay Senior monte dans la chambre de Marvin qui le lui avait pourtant déconseillé. 

Marvin Gaye saute alors de son lit et dégage son père de la chambre en le ruant de coups à base de coups de pieds au visage et au corps. Il était connu dans la famille que si un des enfants osait frapper leur père, ce dernier n'hésiterais pas à le ou la tuer, cool la famille. 

 



 

Alberta, la mère de Marvin finit par séparer les deux hommes. Le prince de Motown retourne dans sa chambre, il a définitivement envie de se barrer. Trop tard. Quelques minutes plus tard, son père apparaît à la porte de la chambre, un flingue à la main. Il tire deux fois sur son fils qui s’écroule au sol. Le pistolet utilisé avait été personnellement offert par Marvin Gaye à son père pour Noël quelques mois plus tôt, l’enfer. 

Alberta s’enfuie alors de la chambre en criant, apeurée que son mari lui tire aussi dessus. En entendant les coups de feu, le frère de Marvin se précipite dans la chambre et trouve son grand frère gisant par terre. Marvin Gaye lui aurait alors dit : “J’ai eu ce que je voulais, je ne pouvais pas le faire moi-même, alors j’ai fait en sorte qu’il le fasse. J’ai fait mon chemin, il n’y a plus rien en moi”. 






 

Marvin Gaye sera finalement amené à l'hôpital, mais il était déjà trop tard. Son père écope de seulement 6 ans de prison avec sursis et cinq ans de mise à l’épreuve. Il sera enfin envoyé dans une maison de repos jusqu’à sa mort en 1998.  

Marvin Gaye avait-il prémédité sa mort ? C’est en tout cas ce qu'affirmaient les proches de sa famille après sa mort. Pour eux, le fait que Marvin Gaye ait offert cette arme à son père était un suicide prémédité, connaissant très bien les potentielles folies de son père… 

avatar

écrit par

Hugues Ranjard

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Publié le mardi 31 mars 2020, mis à jour le vendredi 17 avril 2020

ENCORE CURIEUX ?