logo

Jul est devenu le plus grand vendeur de l’histoire du rap en France devant Iam et Mc Solaar

Publié le 02/04/2020 par Hugues Ranjard
Janis>Ah Bon?!>Jul est devenu le plus grand vendeur de l’histoire du rap en France devant Iam et Mc Solaar>

Jul est devenu le plus grand vendeur de l’histoire du rap en France devant Iam et Mc Solaar


Le cas Jul divise et continuera de diviser. Il y a d’un côté sa “team” et de l’autre le reste des Français qui s’indignent devant le succès d’une telle musique. Quoiqu’une dernière petite catégorie pourrait se dégager. Tu sais, ce pote qui te balance Jul en soirée mais uniquement sous prétexte que c’est marrant. Le besoin de se justifier et une potentielle honte à l’idée de passer un morceau n’annonce rien de bon… Quoi qu’il en soit, c’est officiel, les très grands Iam et Mc Solaar se sont fait dépasser par JuJuJul et ses survets.



 

                                           

 

Bon, il serait facile ici de faire un accusatoire. Comparer Jul à Iam ou Mc Solaar semble farfelu. Pourtant on en est arrivé là, en termes de popularité et de vente en tout cas. Le rappeur marseillais vient de dépasser les plus grands vendeurs de rap en France. Mc Solaar est donc désormais deuxième en comptabilisant  3,1 millions d’albums vendus, IAM troisième avec  2,68 millions de ventes. Jul après son dernier album. C’est pas de LOL a dépassé les 3,2 millions de ventes… 


Une productivité flippante

 

Ce qu’on ne peut pas enlever à Jul est sa productivité. Le type sort en moyenne deux albums par an avec entre 20 et 30 morceaux dans chacun. Rien que cette année, il a sorti 88 morceaux inédits. Jul a également le mérite de tout produire lui-même, du début à la fin. La comparaison avec les papas du rap Mc Solaar et Iam est ici bluffante, il fallait attendre en moyenne 3 ans pour avoir un nouvel opus de ces derniers. De plus, en à peu près 30 ans de carrière, Mc Solaar a sorti 8 albums, Iam 10 !... 

En 5 ans de carrière et seulement 30 ans, Jul à lui sorti…. 15 albums, tous au moins certifiés disques de platines dont une multitude sortie en surprise gratuitement... Hallucinant. On ne peut que dire bravo à Julien Mari, oui, son vrai nom, ça claque moins hein. 


 

Jul


 

Jul estime avoir écrit plus de 2000 morceaux depuis qu’il a 14 ans… Ça fait réfléchir. Il passe en moyenne 3 à 4 h pour l'écriture et l’enregistrement d’un morceau. Preuve de sa productivité folle et peut être également d’une certaine pauvreté de ses textes ?… Car la formule est là, le titre de ses morceaux est répété des dizaines de fois durant la chanson. 

Les couplets ne sont que très courts et les refrains répétés sans cesse. En comparant ses morceaux à ceux d’Iam ou d’Mc Solaar la différence en termes de nombre de mots est parlante. Le morceau Ma Jolie de Jul compte 524 mots et dure 3,53 min ; Né sous la même étoile d’Iam d’une longueur de 3,49 min comptabilise lui 810 mots… Appauvrissement de la langue ? Les textes de Jul se veulent direct et sans prétention, tout comme le personnage et c’est surement ça qui marche ! 






Tout de même, une époque bien différente… 

 

Bon, le changement d’époque veut bien dire changement de style vestimentaire. Fini la petite casquette de Claude Mc et fini les jeans et pulls larges. C’est désormais le jogging qui est au goût du jour et qui, du coup, envahit les cours de récrés… 

Années 90-2000, le rap défonce tout en France, Iam, Mc Solaar ou encore NTM prospèrent. Aujourd’hui, le rap ne fait pas que prospérer, il est devenu la nouvelle variété française, la musique populaire qui s'écoutent comme un bon vieux L’aziza de Balavoine dans les 80’s. Les singles et albums les plus vendus en France n’appartiennent quasiment plus qu’au secteur du  rap qui s’est diversifié devenant de plus en plus de la trap. 

De plus, la culture de l’album avec la nouvelle ère du digital se perd petit à petit. Iam s’est vu changer totalement de dimension avec l’album L’école du micro d’argent qui est l’album le plus vendu du rap français avec plus de 1,5 millions d’exemplaires écoulés. Aujourd’hui, le single accompagné d’un clip prend une importance cruciale. Jul n’est pas connu pour des albums conceptuels à écouter du début jusqu'à la fin presque religieusement. 






 

Ce changement d’époque et l’avènement du numérique et des plateformes d’écoutes faussent elles les chiffres aujourd’hui ? La partie de vente digitale prends largement le pas sur le physique dans les ventes d’albums de Jul. De plus, les réseaux sociaux rendent possible une communication efficace comme jamais auparavant. Jul vient même de lancer une application il y a de ça quelques mois. Cette dernière a déjà été téléchargée plus de 300 000 fois et est en tête des téléchargements d’applications devant Netflix… 

À seulement 30 ans et déjà au sommet, Jul a donc dépassé les maîtres en termes de vente d’albums hexagonales. On ne peut que tirer notre chapeau à Jujujul, que sa musique nous plaise ou pas. La vraie question reste : est-ce que sa musique traversera les générations ? La ferons-nous écouter à nos enfants comme le classique “Solaar pleure” ? J’ai déjà ma petite idée sur la question, et vous ? 

 

avatar

écrit par

Hugues Ranjard

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Publié le jeudi 2 avril 2020, mis à jour le vendredi 17 avril 2020

ENCORE CURIEUX ?