logo

Ces morceaux qui sont en fait des reprises

Publié le 17/02/2021 par Maxim Ginoux
Janis>Compil>Ces morceaux qui sont en fait des reprises>

Ces morceaux qui sont en fait des reprises

 

Il y a des morceaux qui, de par leur créativité, sont passés à la postérité parce qu’ils étaient d’un nouveau genre, totalement inédits. D’autres sont simplement interprétés par des génies, d’autres ont des rythmes entrainants, une batterie formidable ou un riff de guitare sensationnel. Parfois ce sont mêmes tous ces critères réunis. 

Certains de ces morceaux sont tellement bons, ancrés dans notre mémoire qu’on en oublierait presque qu'il s'agit en réalité de reprises. Coup de génie en rendant hommage, ces morceaux nous paraissent nouveaux. Voici dix titres mondialement connus qui sont en réalité des reprises.

 


1/ All Along The Watchtower – Jimi Hendrix

 

 

Ce morceau, tiré de l’album Electric Ladyland sort en 1968. Il gagne très vite en popularité et se classe dans les charts américains très tôt. Hendrix voulait rendre hommage à un compositeur qu’il considérait comme un génie, Bob Dylan.

La version originale est sortie en 1967 sur l’album John Wesley Harding. La reprise d’Hendrix est dans les bacs seulement un an après. All Along The Watchtower a depuis été reprise par plusieurs artistes comme Eric Clapton ou encore Neil Young. Mais Dylan le dira lui-même, la version d’Hendrix est sa préférée, il la reprend fréquemment lors de ses concerts depuis.

 

 

2/ Where Did You Sleep Last Night – Nirvana

 

 

Cette version de Nirvana a été interprété au MTV Unplugged à New York, ce live mythique qui dévoile toute la sensibilité de Kurt Cobain, sorti en CD en 1994. Ce morceau est un classique de folk américain qui aurait été écrit dans les années 1870. Il a été repris et transmis de générations en générations. Les premiers enregistrements datent des années 1920. Une des toutes premières versions diffusées est celle de Lead Belly.

 

 

3/ American Woman – Lenny Kravitz

 

 

Cette version, d’abord sortie en 1999 en single, a été intégré plus tard dans l’année à l’album 5. C’est une version plus lente que l’originale sortie en 1970 par The Guess Who sur l’album éponyme. 

La version de Kravitz est aussi plus sensuelle et moins psychédélique. Elle ne comporte pas le même solo de guitare non plus, puisque Kravitz n’arrivait tout simplement pas à reproduire la tonalité bien spécifique à ce morceau.
 

 

4/ The House Of The Rising Sun – The Animals

 

 

La version du groupe britannique The Animals est parue en 1964 et a été un succès immédiat chez nos amis anglais, mais aussi outre atlantique aux États-Unis ou au Canada. Ce morceau a été un succès tel qu’il aurait poussé Bob Dylan à se mettre à l’électrique, puisqu’il avait lui aussi enregistré sa version du morceau folk américain en acoustique, sans grand succès. La version originale est donc encore une fois un morceau typique du 19ᵉ siècle aux États-Unis. La première version enregistrée est celle de Georgia Turner en 1937.
 

 

5/ Summertime – Janis Joplin

 

 

En 1969, Janis Joplin sort, avec le groupe Big Bother and The Holding Company, sa version de Summertime. Ce morceau est un classique de jazz écrit par George Gershwin pour son opéra Porgy and Bess. La première version enregistrée date des années 30 par Billie Holiday. La version de Joplin est beaucoup plus lente et mélancolique avec un très beau solo de guitare par Sam Andrew.

 

 

6/ Babe I’m Gonna Leave You – Led Zeppelin

 


En 1969 sort Led Zeppelin, le premier album du groupe britannique Led Zeppelin sur lequel on peut entendre les tubes Good Times Bad Times, Dazed and Confused ou encore Babe I’m Gonna Leave You. Écrite à l’origine par Anne Bredon en 1950, la chanson est popularisée en 1962 par Joan Baez. Mais elle passera réellement à la postérité avec la version réarrangée par Robert Plant et Jimmy Page. La version du groupe diffère beaucoup de celle de Baez puisqu’elle est beaucoup plus longue et qu’une guitare aux connotations espagnoles est ajoutée. 

 

 

7/ Jolene – The White Stripes

 

 

La version des White Stripes sort en 2000 en b-side de leur album De Stijl. Ce n’est pas la première fois que le groupe américain reprend des morceaux blues ou country pour les remettre au goût du jour et les arranger à la sauce grunge ou garage. 

La version originale est signée Dolly Parton. La chanteuse l’interprète pour la première fois en 1974. Elle connait un grand succès et est classée par le magazine Rolling Stone à la 219ᵉ place au classement des « 500 plus grandes chansons de tous les temps ».

 

 

8/ Tainted Love – Soft Cell

 

 

Sortie sur Non-Stop Erotic Cabaret en 1981, cette reprise est un succès mondial. On l’entend encore de nos jours, que ce soit dans des bars ou des clubs. La chanson a été utilisée dans plusieurs films, publicités, jeux vidéo ou séries.

La version originale interprétée par Gloria Jones a été écrite en 1964 par Ed Cobb. Elle est beaucoup plus soul et motown que la version des Soft Cell. À sa sortie, le morceau est un échec commercial et tombera dans l’oubli avant que Richard Searling ne la ressorte d’un carton pour l’utiliser dans des clubs de Londres à la fin des années 70. Gloria Jones enregistrera de nouveau le morceau en 1976, mais il sera encore un échec commercial. Quand ça veut pas…

 

 

9/ I Shot The Sheriff – Eric Clapton

 

 

En janvier 1974, Clapton sort l’excellent 461 Ocean Boulevard sur lequel apparait le morceau I Shot The Sheriff. Ce morceau est assez différent de ce que fait Clapton à son habitude. Loin du blues et du rock le morceau a des connotations reggae. Et pour cause, la version originale de 1973 est signée Bob Marley and The Wailers.

Même si la version de Clapton est éloignée de son registre habituel, il ajoute de petites notes rock au morceau pour s’en approcher au mieux, sans dénaturer le flow de Marley.
 

 

10/ Bang Bang – Nancy Sinatra

 

 

Pour conclure ce top, on va parler du boss final des reprises. Écrit en 1966 par Sonny Bono, Bang Bang est interprété pour la première fois la même année par sa femme Cher qui connaitra alors son plus grand succès. Mais la chanson devient tellement virale que les reprises ne se font pas attendre. Nancy Sinatra sortira la version la plus connue à ce jour la même année ! Grâce à sa voix, elle s’approprie ce morceau qui connaitra un deuxième succès en 2003 puisqu’il fera partie de la bande originale du film Kill Bill.

Le morceau sera repris partout et par tout le monde. Stevie Wonder en 1966 pour sa version motown, Vanilla Fudge en 1967 pour sa version psychédélique, mais aussi Franck Sinatra, Dalida pour sa version en italien, Sheila pour sa version en français, et plus récemment The Raconteurs, Will I Am, Lady Gaga ou encore David Guetta et bien d’autres. Qui sera le prochain ?

 


 
avatar

écrit par

Maxim Ginoux

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Publié le mercredi 17 février 2021, mis à jour le mercredi 17 février 2021

ENCORE CURIEUX ?