logo

Waw, ça fait déjà 6 ans que le petit chef-d’œuvre Salad Days de Mac DeMarco a vu le jour

Publié le 27/03/2020 par Hugues Ranjard
Janis>Culte>Waw, ça fait déjà 6 ans que le petit chef-d’œuvre Salad Days de Mac DeMarco a vu le jour>

Waw, ça fait déjà 6 ans que le petit chef-d’œuvre Salad Days de Mac DeMarco a vu le jour. 

 

Le prince du Rock Indé Mac DeMarco s’approche tout doucement de la trentaine et commence à avoir du bagage. L’album Salad Days qui l’a couronné souffle aujourd'hui sa 6e bougie. 


 




Salad Days, rampe de lancement de Mac Demarco

 

Salad Days est un album devenu culte chez les amateurs de Rock Indé, et mine de rien, il a déjà 6 ans et plus de 50 000 ventes à son actif. Évidemment, il y aura toujours des détracteurs et il faut bien s’y habituer. “Mac DeMarco, ce gros branleur de slacker” blablabla. Mine de rien, le gros branleur a sorti pas moins de 10 albums en 10 ans (en comptant les albums démos). Parfois, seuls les chiffres parlent… 

Tout ce qu’on peut dire, c’est que Salad Days n’a pas pris une ride, il est toujours aussi cohérent, évident et brillant. Objectivement, c’est peut être le meilleur album de Mac, arrivera t’il à faire mieux ? Surement car sa carrière s’annonce encore longue. Mac Demarco, plus indépendant que jamais a créé son propre label et ne dépend désormais plus de personnes. Vu de France, sa progression (en terme d’audience) est flagrante. Il est passé d’une Maroquinerie à Rock en Seine pour enchainer sur l’Olympia en 2017. Enfin, une nouvelle étape a été franchie en novembre dernier et son concert au Zénith de Paris. 

 

 

Et c’est surement Salad Days qui l’a fait décoller à ce point. À l’époque, les critiques étaient assez unanimes à son sujet. Depuis son home studio dans sa maison en bord de mer du Queens, Mac avait parfaitement réussi à se démarquer de ses albums précédents en offrant plus de mélodies Pop, de rêveries et de maturité. La love song  Let My Baby Stay écrit pour Kiki (son amour de toujours) ou encore le classique Chamber of Reflexion nous démontrent bien cela. 

 

6 ans plus tard, tout a bien changé… 

 

C’est en écoutant ce qu’est devenu Mac Demarco ces dernières années que l’on se rend compte que Salad Days a bel et bien 6 ans. Macky s’est rangé. Pour être honnête, je pense qu’il n’en a plus grand choses à foutre de l’avis des autres. Il veut faire la musique qu’il veut. Il ne sera jamais influencé par des fans mécontents, qui regrettent sa période Rock à l’heure ou il se  démontait la gueule au Sky sur scène et enchaînait les clopes. D’ailleurs, Mac essaie d'arrêter la clope, il s’est mis à la cigarette électronique Juul… 


 



 

Car oui, depuis maintenant 2 albums et son déménagement sous le soleil de la West Coast dans une maison à Los Angeles, la guitare électrique a été quelque peu rangée au placard. (en déplaise à certains.) Mac Demarco, bientôt 30 ans s’apparente à son concitoyen Neil Young. Comme lui, rockeur dans l'âme mais avec cette dose de douceur et de simplicité en plus. Loin de toute superficialité de la célébrité. Son dernier album en date Here Comes The Cowboy ne fait qu’illustrer cela, un Mac perdu dans un ranch au milieu du désert à faire la musique qu’il veut faire. 

Longue vie à Salad Days qui continue son bonhomme de chemin. 

Ps : Deux albums démos de son dernier album Here Comes The Cowboy arrivent... Rendez-vous le 20 juin, date de déplacement du Record Store Day.

 


 

avatar

écrit par

Hugues Ranjard

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Publié le vendredi 27 mars 2020, mis à jour le lundi 20 avril 2020

ENCORE CURIEUX ?