logo

MTV Unplugged in New-York : le cœur de Nirvana.

Publié le 30/10/2020 par Georges Hein
Janis>Culte>MTV Unplugged in New-York : le cœur de Nirvana.>

MTV Unplugged in New-York : le cœur de Nirvana.

 


On le sait, la mode est un éternel recommencement. Aujourd’hui les années 90 sont vintages. Avec ce retour vers le futur, il y a l’écho d’un album qui revient. Icône de la pop culture, de la musique et sociétale : le MTV Unplugged in New-York de Nirvana.

 

 



Post-tune 

 


Nirvana a eu un succès monstre avec l’album Nervermind. La bande est usée et agacée par le matraquage médiatique qui s’abat sur eux. Elle impose alors à la production de ne pas surmédiatiser la sortie de leur nouvel opus (In Intero).

Objectif atteint, puisque les places de concert pour la tournée ne se vendent pas. Du côté de la comptabilité, ça commence à flipper. Elle arrive à convaincre le groupe de jouer pour MTV, espérant réactiver le fan service.

Il règne une ambiance électrique entre les représentants de la chaîne et Kurt Cobain (légèrement énervé par ce système mercantile). Les musiciens répètent deux jours, avant d'enregistrer en une seule prise l'intégralité du concert le 18 novembre 1993. Et c’est là que le coup retenti ! Kurt Cobain se donne la mort le 5 avril 1994.

La production (encore eux) demande à Dave Grohl et Krist Novoselic de faire le tri pour un album hommage. La suite, on la connait : le merveilleux MTV Unplugged In New-York naît.

 


 


Coupe au bol et lunettes rondes 

 


J’écoutais pour la première fois ce concert à huit ans. A cet âge je savais déjà la singularité de mon parcours. La voix de Kurt Cobain fut une première réponse à ce sentiment de décalage. Sa voix cassée de rage. Sa guitare grésillant de tristesse. Et l’ambiance de prière pour des jours meilleurs.

Cet unplugged constitue bien plus qu’une bonne performance live. Ça va au-delà de la musique. On y ressent toute l’humanité que le groupe a mis dans ce « one- shot ». Et bordel, c’est ça la musique !

 

 


Au cœur de l’album bat quelque chose de rarissime dans l’art : une âme. On a été marqué dans nos esprits et nos cœurs, car nous comprenions que la musique était plus que le 4ème art : c’est la voix de l’Homme.

Il arrive souvent qu’on ressente les sentiments d’un auteur dans ses compositions. En revanche, pouvoir saisir l’aura de celui-ci est plus inhabituel. Le live qu’a proposé Nirvana chez MTV donne à voir tout l’humanisme désabusé et mélancolique du groupe. On entend presque la détonation de désespoir de Kurt Cobain dans chaque accord. Et les larmes inconsolables de ses amis.

 



 

À cœur chantant... 

 


Pourtant, la bande ne fait pas que laisser son empreinte à vie dans la musique. Il offre une voix à une génération. Vous entendez l’écho rassurant de : « je t’écoute et te comprends. Le murmure d’un espoir permis ».

L’industrie musicale, l’actualité ou même notre quotidien fait oublier que l’essentiel se situe dans l’identité qu’on partage. MTV Unplugged In New-York est une prière qui invite à continuer de croire en la bonté de l’être humain.

Des groupes comme Nirvana rendent la musique si passionnante. Car on trouve tout ça dans cet album, ou dans un autre. Puisque, comme un accord en musique, les hommes s’accordent par les tonalités différentes. 

 


avatar

écrit par

Georges Hein

Contributeur libre pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Publié le vendredi 30 octobre 2020, mis à jour le dimanche 1 novembre 2020

ENCORE CURIEUX ?