logo

L’album Even In The Quietest Moments de Supertramp fête ses 43 ans

Publié le 10/04/2020 par Hugues Ranjard
Janis>Culte>L’album Even In The Quietest Moments de Supertramp fête ses 43 ans>

L’album Even In The Quietest Moments de Supertramp fête ses 43 ans. 

 

Even In The Quietest Moments, cinquième album de Supertramp est au passage un de ses plus grands classiques. Il fête aujourd’hui ses 43 ans et n’a pas pris une ride. 

 



Deux compositeurs pour un grand album


Généralement, les pochettes mythiques de l’histoire du Rock ne cachent pas de la musique de merde. C’est ici le cas pour ce disque de Supertramp, peut-être un des plus aboutis artistiquement du groupe. 

Cette pochette n’est d’ailleurs en aucun cas un montage, elle a été prise à côté du studio d'enregistrement où a été enregistré en partie l’album dans les montagnes du Colorado, au Caribou Ranch. Ils se sont tout de même emmerdés à emprunter un piano à queue pour le laisser dehors toute la nuit puis le photographier le lendemain couvert de neige. 

Les 7 morceaux de l’album sont soit crédités à Rick Davies ou bien à Roger Hodgson, qu’ils ont chacun composés de leur côté. Davies a écrit Lover Boy, Downstream (enregistré en une seule prise) et le culte From Now On. 


 

De son côté, Roger Hodgson, pénard, écrivait Give A Little Bit,  Even In The Quietest Moment, Babaji et Fools Overture, rien que ça. C’est évidemment le mondialement connu Give A Little Bit qui a permis à l’album de décoller à la vitesse de la lumière. Quelques mois après sa sortie, le disque avait déjà été vendu plus de 500 000 fois, en faisant le premier disque d’or de Supertramp aux Etats Unis. 





 

Le fait que Geoff Emerick, ingé son phare des Beatles soit derrière les manettes pour cet album n’est pas étranger à la grande qualité du disque. Et ce (grand) détail n’est pas le seul en relation avec les Beatles. Le classique Give A Little Bit est composé par Roger Hodgson alors qu’il n’avait pas encore 20 ans… Il le présente aux membres du groupes au moment de l’enregistrement. Hodgson raconte que Give A Little Bit a été fortement influencé par le morceau All You Need Is Love pendant le courant Peace and Love des années 60. 

Aucun des 7 morceaux de cet album ne serait à jeter. Par contre il l y en a bien un qui sort du lot. Un des meilleurs morceaux de Supertramp, en tout cas le plus bluffant, est évidemment le morceau de clôture Fools Overture qui dure plus de 11 min. Un bijou de Rock Progressif ou s’enchainent pianos, cordes, saxophones et mélodies normalement humainement introuvables. C’est bien ce morceau qui donne à l’album sa saveur et son sens, d’autant plus que Fools Overture est le tout dernier du disque, la cerise sur le gâteau. 

 


 

La musique qui se dégage de l’album Even In The Quietest Moments est en parfaite adéquation avec la pochette, de la légèreté et de la sophistication en plus d'une bonne petite dose de génie. 

Avec Even In The Quietest Moments, c’est la première fois que le groupe arrivait à toucher un bout de leur tout premier album (et très probablement le meilleur, l'éponyme Supertramp).

avatar

écrit par

Hugues Ranjard

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Publié le vendredi 10 avril 2020, mis à jour le lundi 27 avril 2020

ENCORE CURIEUX ?