logo

La découverte du jour à écouter : Mild Orange

Publié le 03/09/2020 par Hugues Ranjard
Janis>News>La découverte du jour à écouter : Mild Orange >

La découverte du jour à écouter : Mild Orange 

 


Les promenades en recherche de musique sur YouTube ont très souvent une bonne finalité. C’est aujourd’hui Mild Orange, groupe néo-zélandais, qui nous a éclaté aux oreilles pour la première fois. À découvrir !

 

 

Il existe très peu de retombées presse française mentionnant ce groupe néo-zélandais. Et pourtant. Mild Orange offre une dream pop / indie Rock totalement en vogue avec les quelques grands noms du rock indé d’aujourd’hui, les Connan Mockasin (également néo-zélandais), Mac DeMarco, Mild High Club, Ariel Pink, Loving et j’en passe. 

 

 


Le groupe est composé de quatre bons amis, Josh Mehrtens (chant, paroles, guitare, production, mixage, artwork), Josh Reid (guitare principale). Ces deux-là se sont rencontrés en maternelle puis retrouvés par hasard à l’université. Ils sont plus tard rejoints par Tom Kelk (basse) et Jack Ferguson (batterie). Les quatre étudiaient à l'université d'Otago à Dunedin, en Nouvelle-Zélande. Indépendamment, le groupe a pour le moment sorti deux albums. En 2018 sortait leur premier disque : Foreplay et ses “Melting Melodies” (style autoproclamé du groupe). En 2020, c’était au tour de Mild Orange, leur deuxième album éponyme de sortir.  Foreplay et ses rêveries introspectives est le meilleur moyen de rentrer dans la vibe du groupe.



Foreplay a été enregistré dans la propre maison du groupe. Josh Mehrtens, le lead singer a également fait office de producteur et de mixeur. Selon Mild Orange, le fait que le disque n'ait pas été enregistré par une maison de disques leur a donné une liberté créative unique : "Nous voulions l'enregistrer nous-mêmes afin de ne pas être soumis aux contraintes de temps que l'on peut rencontrer dans un studio quand on paie pour du temps. Nous avons acheté un tas d'équipement prospectif pour au moins essayer d'obtenir une bonne qualité, mais cela se résume en grande partie au processus". Le soft rock indé, les mélodies, lignes de guitares et quelques expérimentations de Foreplay constituent un album sans faute. La grande découverte du jour. Leur deuxième album est également disponible à l'écoute ! 
 

 

avatar

écrit par

Hugues Ranjard

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Publié le jeudi 3 septembre 2020, mis à jour le jeudi 3 septembre 2020

ENCORE CURIEUX ?