logo

John Lennon/Paul McCartney : Amour conflictuel / Chapitre 5/5

Publié le 06/05/2020 par Hugues Ranjard
Janis>Series>John Lennon/Paul McCartney : Amour conflictuel / Chapitre 5/5>

Réconciliation et fantôme 

 

Au milieu des années 70, après toute l’affaire juridique de la dissolution des Beatles, John et Paul reprennent contact. Ils se retrouvent à Los Angeles pour une Jam session où ils reprennent des standards de Rock, comme au bon vieux temps. Il existe un enregistrement où on peut les entendre jouer Stand By Me. Les deux se téléphonent régulièrement par la suite. 

 


En 1976 aurait pu arriver l’une des plus grandes réunions de l’histoire de la musique… Un soir, les deux regardent ensemble l'émission Saturday Night Live présentée par Lorne Michael. Le créateur de l’émission met au défi avec humour les Beatles de se produire sur le plateau pour une somme dérisoire. Paul et John pensent alors faire une apparition surprise mais renonceront finalement car ils étaient…fatigués... Personne ne sait réellement ce qu’est advenu de leur relation avant la mort de John. Ils étaient en bon terme, c'est tout ce qu'on a besoin de savoir. 



 


Le terrible 8 décembre 1980 clôturera définitivement tout espoir de recomposition du duo Lennon/McCartney et des Beatles. John est assassiné à New York par le lâche/fanatique/haïssable/jaloux Mark David Chapman de 5 balles dans le dos. Paul se montre extrêmement choqué et dit au sujet du tueur qu’il est le : “Jerk of all jerks”. Le monde entier a été choqué en perdant l’un des plus grands compositeurs de tous les temps. 

En 1982, Paul rend hommage en chanson à John avec le magnifique morceau Here Today qui l'émeut aux larmes à chaque fois qu’il la joue… Dont ce magnifique concert donné à l’Olympia en 2007. Le texte de ce morceau est peut-être le meilleur moyen de comprendre le fond de leur relation… : 

 


And if I say I really knew you well  
What would your answer be ?
If you were here today
Ooo ooo ooo, here today 

Well knowing you
You’d probably laugh and say
That we were worlds apart 
If you were here today
Ooo ooo ooo, here today


Bus as for me, 
I still remember how it was before
And I am holding back the tears no more 
Ooo ooo ooo, I love you, ooo


What about the time we met 
Well I suppose that you could say
That we were playing hard to get
Didn’t understand a thing 
But we could always sing


What about the night we cried ?
Because there wasn’t any reason 
Left to keep it all inside
Never understood a word 
But you were always there with a smile


And if I say I really loved you
And was glad you came along
And you were here today
Ooo ooo ooo, for you were in my song 
Ooo ooo ooo, here today

 

 


Plus tard, en 1994, dans un discours très poignant retraçant leurs vies, Paul McCartney induira John Lennon au Rock And Roll Hall of Fame en tant qu’artiste solo. Il est jusqu’à aujourd’hui encore amené à parler de John Lennon. Il dit “C'était un mec super. Je l’ai toujours idolâtré. Je ne sais si les autres vous diront la même chose, mais c'était notre idole.” Une des raisons de leur “rivalité” pourrait être une jalousie à double sens qui a cependant toujours amené l’autre à se surpasser artistiquement. Récemment, invité chez Stephan Colbert, célèbre animateur de Late show américain, Paul lui fait part qu’il rêve souvent de John.


 


Bientôt 40 ans après la mort de John Lennon, son fantôme est toujours bien présent. Le duo Lennon/McCartney restera gravé à jamais. Deux gamins de Liverpool qui ont révolutionné la musique à eux deux. Un amour conflictuel dont la dernière phrase que John dit à Paul de son vivant fut : “Think of me every now and then, old friend”.
 

FIN

 

avatar

écrit par

Hugues Ranjard

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Publié le mercredi 6 mai 2020, mis à jour le mercredi 6 mai 2020

ENCORE CURIEUX ?