logo

Mid sixties : Bob Dylan passe à l'électrique / Chapitre 1 : Folk et rock, confrontation de genre

Publié le 25/05/2020 par Hugues Ranjard
Janis>Series> Mid sixties : Bob Dylan passe à l'électrique / Chapitre 1 : Folk et rock, confrontation de genre >

 Mid sixties : Bob Dylan passe à l'électrique 
Chapitre 1 : Folk et rock, confrontation de genre 

 

Voici l’histoire de Robert Allen Zimmerman aka Bob Dylan, icône de la folk américaine, qui un beau jour décide de se brancher. Il jettera ses dés sur le rock en plein milieu des années 60, une véritable bombe à l’époque. Adulé par ses fans pour sa musique folk, il passera d’un demi Dieu à un traître. Cette période donnera naissance à trois albums et une tournée mémorable qui resteront à jamais dans l’histoire du rock. Le changement, ça a du bon. 

 
 


Il faut ici revenir sur l’histoire afin de comprendre pourquoi Dylan s’en est pris plein la gueule en “virant de bord”... La musique folk signifie en anglais la musique du peuple, la musique traditionnelle. Elle est le fruit des différents genres folkloriques européens rapportés par les vagues d’immigration aux États-Unis. La folk accompagne les classes ouvrières durant la grande dépression des années 30 de par ses thèmes abordés : description de paysages, de terres ou des difficultés connues par “le peuple”.

Cette musique attire donc évidemment les ouvriers mais également les étudiants et intellectuels. Les principaux pionniers du genre sont Pete Seeger, Joan Baez ou encore le fameux Woodie Guthry, idole de Bob Dylan et auteur du célèbre This land is your land. Dylan lui rendra ainsi hommage dans une de ses plus belles chansons, Song to woody, issue de son premier album. 

 

 

Hey, Woody Guthrie, but I know that you know, 
All the things that I’m a-sayin and a-many times more
I’m a-singin you the song, but I can’t sing enough 
‘Cause there’s not many men that done the things that you’ve done.

 

 

En opposition à la folk, le rock est lui écouté par les adolescents. Les textes prennent moins de place comparés à l’énergie qui en émane. C’est sans compter sur Bob Dylan qui réussira à allier les deux. Le rock était à l'époque vue par les puristes de la folk comme de la musique commerciale, opposée à la “protest song” dont Dylan était devenu le représentant. Ce dernier avait pourtant toujours refusé le rôle d’artiste engagé.

Le rock ‘n’ roll est donc venu bouleverser le monde de la folk. Une fois encore, les Beatles n’y sont pas pour rien. En 1964 a lieu leur première tournée américaine. Celle-ci va mettre la folk dans l’ombre et le rock ‘n’ roll mélodique dans la lumière. “L’invasion britannique”, comme elle est appelée, est un tournant important de l’histoire de la musique et du rock. C’est néanmoins en 1965 que tout va vraiment changer, que Dylan va s'électriser… 


La suite la semaine prochaine dans le chapitre 2 : Dylan branche sa guitare


 



 
avatar

écrit par

Hugues Ranjard

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Publié le lundi 25 mai 2020, mis à jour le lundi 25 mai 2020

ENCORE CURIEUX ?