logo

Mid sixties : Bob Dylan passe à l'électrique / Chapitre 3 : Le Newport festival, un tournant

Publié le 10/06/2020 par Hugues Ranjard
Janis>Series> Mid sixties : Bob Dylan passe à l'électrique / Chapitre 3 : Le Newport festival, un tournant >

Le Newport festival, un tournant 

 
 


Bob Dylan est célèbre pour ses passages au Newport Folk Festival qui ont marqué de grands tournants dans sa carrière. En l’espace d’un an, comme ces images en témoignent, tout a bien changé. Il y joue en 1964 accompagné de sa guitare folk et de son harmonica. Derrière lui à droite, Pete Seeger, un des grands pionniers de la musique folk bat le rythme avec ses pieds. Le public est assis, silencieux et en admiration devant la performance fantastique de Hey Mr Tambourine Man.
 


C’est un homme bien différent qui débarque sur scène l’année d’après, en ce fameux 25 juillet 1965. La veste en cuir et ses fameuses lunettes de soleil Wayfarer sont de sorties. Le groupe The Paul Butterfield Blues Band est également à l’affiche du festival. Bob Dylan et Mike Butterfield, accompagné de son groupe vont jammer et répéter toute la nuit trois morceaux de Dylan à jouer en électrique le lendemain… 

Les morceaux en questions sont : Maggie’s Farm, Phantom Engineer et évidemment Like A Rolling Stone sorti seulement 5 jours plus tôt. Il jouera ces trois titres le lendemain pour l’un des plus grands moments de rock de l’histoire. Les brouhahas et les huées du public retentissaient alors entre chaque morceau. Pete Seeger, qui l’année d’avant tapait gentiment des pieds raconte avoir eu cette fois envie de couper le câble du micro avec une hache. 
 


Mike Bloomfield était en feu et omniprésent à la lead guitare. Cependant, la voix de Dylan était noyée sous le volume de l’instrumentation en raison de balances sonores faites à la va vite en amont du concert. C'est bien ce que reprochait Pete Seeger à cette performance et non pas les morceaux électriques en questions. On entend bien à la fin de la vidéo capturant ce moment d’histoire les huées du public. 


 

Après les morceaux électriques, Dylan revient sur scène à la demande du présentateur. Muni de sa guitare acoustique, il entonne It’s All over Now, Baby Blue en disant : “You might like this one”. Cette fois, la foule applaudie de bon cœur, nostalgique de l’année passée. Il continuera ensuite avec, encore une fois, Mr Tambourine Man, succès garanti… 

 

La suite la semaine prochaine dans le quatrième et ultime chapitre : 1966, tournée mondiale et Blonde on Blonde.

avatar

écrit par

Hugues Ranjard

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Publié le mercredi 10 juin 2020, mis à jour le mercredi 10 juin 2020

ENCORE CURIEUX ?